Producteur Lionel GONZALEZ, pour Baghera films - réalisation Léo SCHREPEL

 
 

Sur ce clip, le délai était très très court, mais c'est toujours le même cirque; le client hésite, hésite, puis se décide au dernier moment et c'est la prod qui promet de livrer le plus vite qui gagne.

Donc, me voici à compositer deux versions du clip en quatre jours (le dimanche en plus).
En tout, plus de soixante plans, mélangeant le chanteur et une danseuse, sur des images stockshots travaillés un peu à la manière du générique de True detective.
Mais j’ai très vite trouvé une méthodologie qui m’écartait légèrement de cette référence pour parvenir à faire les compos en un temps raisonnable.

La version courte intègre des images classiques et consensuelles de paysages, tandis que la version normale montre des images plus engagées sur la surindustrialisation, la pollution, la précarité, etc..

Bien sûr, comme d’hab, après la livraison des deux versions, les modifications du label et du chanteur sont arrivées, et quelques jours de plus ont été nécessaires pour ajouter des plans supplémentaires, ou changer des fonds insatisfaisants. Plus d'une vingtaines de plans entièrement additionnels ou refaits, ce qui doit en monter le total à plus de 80.
Le montage final étant assuré en continuité par Gerald Bouget, le tout étant supervisé par Lionel Gonzalez.

Je profite de mon montage pour y insérer des plans qui ne sont pas dans le montage final du clip, mais que j'aime bien, et écarter les quelques plans qui manquent un peu de finition à cause des délais, et donc que j'aime moins :)

Ici la version France2.

Ici la version normale.

 

s